SNG l'original

SNG l'original

Interactive blog Art/Pairs (CCOMS 2018)



Interactive blog Art/Pairs (SNG)


Je suis présentement parmi vous pour vous vous parler de mon blog essen-g.blogspot.fr, plate-forme web créée en 2016 à titre anonyme, à des fins d'expression libre autour des problématiques de santé et de santé mentale, et tout fraîchement dévoilée via les brochures CCOMS Lille où un bref paragraphe associe ouvertement mon identité civile à celle du blog initialement confidentiel.


Je devrais donc à l'heure où je vous parle avoir déjà sérieusement engagé des démarches auprès de services juridiques afin d'anticiper les représailles inhérentes à mes activités en ligne, que je pourrais qualifier d'auto-hacking ou de dossier médical partagé et réinvesti à travers le champ des arts plastiques et bien plus encore. Il se trouve que cette extimité brute n'engage pas que ma personne, laquelle maintient/ maintenait tout du moins, jusqu'à ce jour, son anonymat.


Le blog essen-g est une tentative (échouée) de créer une communauté de pairs et d'entraide à distance/virtuelle dans un premier temps, afin de permettre aux personnes isolées, ayant par exemple des problématiques communes d'échanger sur leurs expériences, leurs astuces, et de recueillir des témoignages. Je suis personnellement une archiviste pathologique/née, ainsi je conserve quantités de documents personnels et autres archives accumulées, ensuite revisités, recyclés, transformés.


Mon rapport distancé à la maladie a justement pu se construire sur cette approche alliant la poésie, l'humour, l'ironie, l’auto-dérision et l'absurde, l'inspiration par associations libres et les actes spontanés, impulsifs, ou toute attitude pouvant relever du pathologique (obsession, rituel, accumulation, timidité, tic, tac, toc, angoisse), qui furent revisitées via les médiums artistiques (écriture, dessin, BD, chant, danse, performance, improvisation quelconque...) pour m'en détourner ou pour les vivre avec plus de légèreté.


J'ai vécu la moitié de ma vie avec la maladie mentale, passé une bonne part de celle-ci dans les hôpitaux, autant d'expériences traumatiques qui ont hanté/hantent ma vie quotidiennement. Le blog essen-g (SNG) m'a permis d'évacuer mon histoire personnelle dans le Cloud, d'une façon plus ou moins discrète et anonyme, aussi pour protéger mon entourage qui aurait préféré que mon histoire de malade soit effacée de nos mémoires. Je sais pertinemment que je n'aurais pas pu évoluer en faisant mine de table rase. Replonger dans le passé est douloureux mais ce sont mes racines, ce sur quoi je m'appuie pour me (re)construire, pour me réparer, me forger.


L'idée de partager cette mutation en cours avec d'autres m'a semblé une force qui pourrait nous élever en parallèle. J'ai malheureusement été confrontée à l'ignorance, au rejet ou à la censure, de façon répétée, par les structures-mêmes revendiquées instaurées pour les usagers en santé mentale.


J'ai donc poursuivi mon auto-thérapie créative seule, avec acharnement, militant à travers l'art pour les droits des patients, dénoncer les abus, avec ma propre expérience comme support, offrant à tour de bras des dessins, des poèmes, des hommages, à des pairs et des associations. Petit à petit, témoignant, rédigeant des articles, intervenant sur le terrain, en collectif.


Ma mission ou ce qui me semble ma raison et utilité d'être est de me servir de cette expérience précise de la maladie pour intervenir dans des milieux proches de ceux que j'ai pu fréquenter. J'ai par devers moi des clés artistiques multiples, soit un large éventail d'outils à proposer aux personnes isolées, en marge, empêchées, rejetées par la société, enfermées...


Mon souhait serait de travailler auprès de ces publics, ainsi gagner une autonomie en venant en aide et en accompagnement aux personnes vulnérables, l'expérience personnelle à l'appui, créativité et poésie comme moteurs de transmission, de cette solidarité qui nous porte et que je tente de déployer.





Aucun commentaire:

Publier un commentaire